Justine

Ford Ka, hache, hachette, masse

01.2013

Cette pièce, située entre la sculpture et l’installation, est composée d’une voiture accidentée et des outils qui ont servi à sa mise en forme. Elle vise à donner l’impression qu’il s’agit d’une voiture qui a subi l’attaque de quelqu’un ou de quelque chose plutôt qu’un accident. Ceci afin de stimuler les projections mentales du spectateur et les duper car, en réalité, la seule chose à laquelle il se confronte est l’intervention de l’artiste et son choix de manipuler sa perception d’une certaine réalité.