Elm Streets / Sycamore Streets / Martha’s Vineyard / Reseda Streets / Poplar Streets / Ocean Streets

Encre de Chine sur film polyester

2010-2012

Ces représentations cartographiques reposent toutes sur le même principe : il s’agit toujours de trois plans de trois lieux fictifs et réels ayant en commun le nom et les morts violentes qui s’y sont déroulées. Ils sont juxtaposés entre eux en fonction des coordonnées de ces morts. Ainsi, dans Elm Streets par exemple, se trouvent épinglés l’endroit de Dallas où John F. Kennedy s’est fait assassiner, celui où Tom Edison se fait abattre par Grace dans le film Dogville, de Lars Von Trier et l’emplacement de la maison de Freddy Krueger, ce serial killer d’enfants immortalisé au cinéma par la série de films A Nightmare on Elm Street

Ces plans présentent quelques indices (titres, noms des victimes ou des tueurs aux endroits concernés). Chacun est une clé pour décortiquer ce qui est à l’oeuvre, mais certaines des informations données sont volontairement erronées afin de jouer sur l’ambiguïté d’un objet donné à voir comme étant rigoureux et calculé, alors qu’il s’agit par moments d’une duperie et d’une manipulation.